Aller au contenu principal du site

Start Energy installe au CEA de Grenoble une station de recharge solaire pour les vélos à assistance électrique des salariés du site

Actualité

Pionnier depuis seize ans, le CEA à Grenoble, ne compte plus « que » 30 % d'auto-solistes, contre 75 % en moyenne en France. La politique d'encouragement s'est renforcée en s'ouvrant aux entreprises voisines dès 2012 par le biais d'une association.

« Afin de favoriser les recours aux transports en commun, les entreprises remboursent 85 % de l'abonnement. Une vingtaine de twizy ont été mises à disposition, de même que des terminaux de renouvellement d'abonnement sur site, bornes de gonflage de vélos, sites de covoiturage. « Une place de parking coûte entre 1.000 et 1.500 euros par an aux entreprises. En face, on peut estimer qu'il faut entre 400 et 500 euros par an et par salarié pour mettre en place des politiques d'aide, notamment par l'abondement », explique Bruno Renard, président du plan de déplacement interentreprises Grenoble Presqu'île de Giant et surtout fondateur de l'association des acteurs des plans de mobilité. » selon le journal Les Echos

En Auvergne-Rhône-Alpes, 2,2 % des actifs prennent un vélo pour aller sur leur lieu de travail. La région fait partie de celles où le recours à ce mode de transport est le plus marqué. Les adeptes de la bicyclette parcourent de faibles distances et résident plus fréquemment dans les villes-centres des grands pôles urbains. Grenoble se positionne dans le tiercé de tête des grandes villes françaises où le vélo est le plus utilisé. Comme en France, l’utilisation du vélo pour se rendre chaque jour au travail varie peu en fonction de l’âge. Ce sont les hommes, les personnes qui vivent seules, les cadres et les diplômés de l’enseignement supérieur qui y ont le plus souvent recours.

Les modes de transports doux (vélo y compris assistance électrique, marche à pied, rollers, trottinette) sont surtout utilisés pour des trajets domicile-travail très courts. Ainsi en Auvergne-Rhône-Alpes, pour des trajets de cinq kilomètres ou moins, 4,5 % des travailleurs se rendent à leur travail à vélo. Sur les trajets les plus courts, la marche est préférée à la bicyclette. Ainsi les marcheurs sont huit fois plus nombreux que les cyclistes quand la distance domicile-travail est égale ou inférieure à un kilomètre. Entre un et quatre kilomètres la part des actifs se déplaçant à pied, roller ou patinette est quatre fois plus importante. En revanche, la bicyclette supplante la marche pour les trajets égaux ou supérieurs à cinq kilomètres.

Start Energy a été sollicitée pour imaginer, fabriquer et installer sur le site du CEA, une station de recharge solaire dédiée aux vélos à assistance électrique des salariés du CEA. Le chantier a été bouclé en moins d'un mois.